Où placer son argent en 2020 ?

Voici les bonnes décisions financières qui doivent être prises en janvier pour augmenter vos finances personnelles en 2020. C’ est le mois de janvier, l’occasion de repenser nos habitudes financières. 2020 promet une année pleine de nouveautés financières et fiscales. Réduction de la structure fiscale, réorganisation de l’épargne d’âge, élimination de certains… Des changements positifs pour la plupart, à condition que vous preniez les bonnes mesures et vous débarrassez des mauvaises pratiques.

1. Fermez votre livret A

Lire également : Comment devenir riche avec l'affiliation Amazon ?

L’ investissement préférentiel français est à la pointe des produits d’épargne, loin devant l’assurance-vie et la liquidité. Sur la forme, c’est compréhensible : épargne disponible, entièrement libre d’impôt, haut plafond, etc. Mais du côté du revenu, c’est calme à plat. Pire encore, d’ici 2020, ce sera la chute libre. ÇaLe gouvernement a annoncé que le taux de Livret A, gelé à 0,75% depuis 2016, tombera à 0,50% à partir de février. Même si nous parlons de plus de 300 milliards d’euros en encours, « l’argent qui dort » est loin de se réveiller. Mais alors, que faire avec son argent ?

Tout dépend de la quantité de risque que vous voulez prendre.

A découvrir également : Hausse des taux pour les crédits immobiliers en 2017

Profil prudent  ? Parier sur :

  • Livret d’Épargne Populaire (LEP), cousin de Livret A, auquel 40% des ménages français sont éligibles, actuellement au taux de1,25%, passeraà 1% en février 2020 .
  • Assurance vie dans les fonds en euros. En temps de crise, rien ne vaut un bon couteau suisse. L’assurance vie mieux payée, plus sûre, reste un investissement sûr qui répond à plusieurs objectifs. Attention, cependantdes rendements plus faibles  ;
  • le plan d’épargne-logement (PEL) montre un taux brut de 1% en 2020, il est meilleur que le Livret A, mais l’objectif n’est pas le même. Lorsque la brochure A sert à constituer une réserve d’argent disponible, le PEL est ouvert pour financer un projet immobilier.

Le goût du risque  ? Vous pouvez essayer :

  • Investissement dans un IPAC. Les sociétés de gestion immobilière ont enregistré des rendements sans précédent en 2019. Un excellent moyen d’investir votre argent en 2020. cerise sur le gâteau : Si vous optez pour un SCPI fiscal (Pinel, Malraux, etc.), vous pouvez également bénéficier d’un rabais fiscal  ;
  • l’ assurance vie en unités de compte  ;
  • Actions  ;

2.Trading votre PERP, Madelin, Prefon contre un PER

régime de retraite (PER) lancé en octobre 2019 est la version 2.0 de l’épargne-retraite. Sortir donc des contrats complexes et vieillissants Madelin, PERP, PERCO, article 83. Place dans la PER : un cadre fiscal unique qui conserve les avantages fiscaux de ses prédécesseurs, avec la possibilité de sortie de capital. Un produit particulièrement intéressant si vous êtes taxé avec plus de 30% (41%, 45%, etc.). Dans ce qui suit, la PER reste un bon investissement, à condition que vous y réfléchissiez plusieurs fois avant de décider de la déductibilité des paiements volontaires Le .

3. Mettre à jour le taux de suppression de la source

Si vous ne l’avez pas encore fait pour bénéficier de la réduction d’impôt de 11 % en 2020, vous devez visiter leêtre à jour dans votre impôt. Cela s’applique également à votre mariage, vos pacs, votre adoption, votre naissance, etc., et tout autre événement affectant les finances de votre maison en 2020.

4. Renégocier les crédits

À la mi-janvier, les comparateurs ont montré des taux exceptionnellement bas : 1,10 % sur 15 ans, 1,26 sur 20 ans, 1,49 % sur 25 ans (en moyenne ). Le plus bas historiquement sur le marché du crédit semble être sur la voie de la dernière 2020. Si vous avez déjà entamé un processus de renégociation de votre prêt immobilier en 2019, il est temps de le compléter. Mais n’oubliez pas que la transaction doit être (presque) aussi bénéfique pour votre prêteur qu’elle l’est pour vous.

5. Réduisez vos frais bancaires

Je vous ai déjà donné quelques astuces dans cet article. La nouvelle année est souvent l’occasion defaire le point sur votre situation auprès de votre banquier et l’utiliser pour mettre sur la table tous les frais que vous payez en trop ou en trop : gestion de compte, commission sur les transactions par carte, droit de découvert, assurance, etc. Et pourquoi ne pas changer de banque ?

6. Investir dans la pierre de papier

Nous avons discuté plus tôt : Les sociétés d’investissement immobilier civil (SCPI) sont parmi les investissements phares de 2020. Ces véhicules financiers gèrent des flottes immobilières (bureaux, centres commerciaux, jardins d’enfants, etc.), dans lesquelles les particuliers achètent des actions peuvent investir. Avantage : Les billets d’entrée restent très accessibles (le premier départ à environ 200€ par action).

La force des SCPI reste leur indépendance vis-à-vis des marchés financiers. Le revenu de cet investissement (loyers) seraseulement corrélé avec le marché immobilier (location et vente). Bien que Papierstein, comme la plupart des placements, ait enregistré des rendements en baisse ces dernières années, contrairement aux actions, il demeure à l’abri des cas boursiers.

7. Micro entreprises : repenser votre fiscalité

Êtes-vous un micro entrepreneur ? Vous louez un bien en vertu du statut LMNP ? Les plafonds pour les systèmes micro-BIC et micro-BNC ont été révisés à la hausse en 2020. À partir de 70,000€ de chiffre d’affaires annuel (hors TVA), ils augmentent à 72.500€ pour les services et 176.500€ pour les entreprises et les services de logement (hôtels, chambres d’hôtes, cabanes rurales, tourisme meublé) contre 170.000€ l’an dernier.

vous pourriez aussi aimer