Quels sont les différents types de parkings ?

Il est parfois difficile de trouver où se garer surtout dans les milieux d’affluence. D’où la nécessité d’utiliser un parking. Quels sont les différents types de parkings donc ? Éléments de réponse !

Différents types de parking en bref !

Plusieurs sociétés telles que Loca Parc Rennes, sont réputées dans le domaine de location de véhicules et maîtrisent tout ce qui relève du stationnement. Notez qu’il existe en général trois grands types de parkings, à savoir :

A lire également : Pourquoi les plaques belges commençant par 1 ?

  • les parkings publics ;
  • les parkings privés ;
  • les parkings privés à usage public.

Toutefois, il convient de notifier que ces parkings renferment des spécificités. Que les parkings soient publics, privés ou privés à usage public, vous distinguerez cinq autres formes de parking, dont le parking de surface, souterrain, aérien, relais et superstructure.

Les parkings publics

Ce type de parking est accessible à tous. En effet, ces parkings étant publics, ceux-ci sont à la portée de tout usager de la route. Ils appartiennent généralement à l’État et sont gérés par les organismes publics conséquents. Les lieux de stationnement publics sont les plus rencontrés en bordure de route, sous la forme de parking aérien et parfois souterrain, etc.

A lire aussi : Quelle assurance pour une caravane en hivernage ?

Pour stationner sur ce type de parking, vous devez respecter certaines règles. En effet, le stationnement est payant et limité. Vous devez veiller à ne pas enfreindre les règles pour éviter tout désagrément après stationnement.

Les parkings privés

Les parkings privés constituent l’investissement d’un privé. Ils appartiennent de ce fait à un individu, à un établissement ou à tout autre organisme à caractère privé. Ainsi, l’accès à ces types de parcs de stationnement n’est pas aisé ni autorisé à une catégorie de personnes.

S’il s’agit du parking d’une entreprise, notez que seuls les travailleurs de cette dernière y auront accès. Par exemple, il peut s’agir d’un parking destiné aux résidents d’un immeuble. Les parcs de stationnement privés sont rencontrés sous plusieurs formes : box, garage, parking de surface, etc.

Les parkings privés à usage public

Les parcs de stationnement privés à usage public sont privés, mais l’accès est libre et permis à tout le public. C’est l’exemple des supermarchés. Les parkings de ces endroits sont accessibles à tous bien qu’ils appartiennent à un privé.

Règles de circulation sur les différents types de parkings

Des règles régissent la circulation sur les différents types de parcs de stationnement.

Sur un parking public

Le parking public est géré par l’État. Ainsi, tout ce qui a rapport au Code de la route y est appliqué. Il convient d’observer ces règles au risque d’être amendé. Vous devez donc suivre les indications des panneaux et les marquages au sol dans le respect strict des règles prioritaires. Des sanctions sont appliquées en cas d’infraction.

Sur un parking privé

Bien que ce type de parking relève du privé, les règles du Code de la route doivent être respectées. Toutefois, des règles particulières relatives à l’usage du parking peuvent être appliquées. Il faut dire que c’est le règlement interne du parking qui fixe les règles de circulation, mais tout cela dans le respect du Code de la route.

Sur un parking privé à usage public

Étant accessible au public, le Code de la route doit être observé. Il vous revient d’obéir aux règles du code la route pour éviter d’être en infraction.

Il existe trois grands types de parkings dont les parkings publics, privés et ceux privés à usage public. Toutefois, ces parkings sont sous plusieurs aspects.

vous pourriez aussi aimer