Comment devenir propriétaire quand on gagne le SMIC ?

Le pourcentage de propriétaires qui ont reçu moins de trois CMS mensuels n’a jamais été inférieur au cours des quatre dernières années. Neufs ou anciens, moins de 4 acheteurs sur 10 ont un revenu faible à moyen. Par conséquent, le taux d’admission personnelle augmente d’un quart à l’autre.

36% des emprunteurs reçoivent moins de 3 SMIC

Le rapport de l’ASC et du crédit au logement sur le financement immobilier résidentiel présente un portrait des ménages souscrits à un prêt immobilier au cours des 12 derniers mois. À la fin du premier trimestre 2021 , environ 36% d’entre eux recevront moins de 3 SMIC.

A voir aussi : Comment faire une araignée electrique ?

Revenus des nouveaux propriétaires Neuf Alt
Moins de 3 SMIC 36,6%  ? 35,9 %  ?

Source : CSA/Crédit Logement Baromètre, publié en avril 2021 pour le premier trimestre de 2021.

Dans les nouveaux biens immobiliers, ils représentent 36,60% des acheteurs, tandis que dans l’ancien 35,9% d’entre eux sont devenus propriétaires.

A voir aussi : Quelles sont les charges déductibles d'une SCI ?

Plus petit est que cela signifie qu’un ménage peut recevoir un prêt immobilier avec un revenu inférieur à 3693€ net (SMIC mensuel = environ 123€ net). Une part la plus faible en 4 ans , malgré les efforts des banques pour accepter autant de cas que possible.

Parce que leur problème est que m² coûte plus cher et beaucoup de candidats acheteurs ne réussiraient pas sans un cours préférentiel.

Pour information : Ménages locataires avec Le crédit à la consommation peut les racheter pour réduire leurs tarifs mensuels.

Problème de faible revenu : contribution personnelle

Un problème pour les ménages à revenu intermédiaire est le capital initial. Par conséquent, ils sont plus susceptibles de se tourner vers des programmes immobiliers, puisque la contribution personnelle requise est moins importante dans le Nouveau.

Cette différence est principalement due au fait qu’il n’y aura pas de droits de radiodiffusion dans un futur programme final (VEPA).

Contribution des nouveaux propriétaires Neuf Alt
Rejoindre et louer 16,4%  ? 18,4 %  ?
Joindre uniquement 16,6 %  ? 18,7 %  ?

Source : CSA/Crédit Logement Baromètre, publié en avril 2021 pour le premier trimestre de 2021.

Au 1er trimestre de 2021, les propriétaires dans l’ancien temps, tous les revenus combinés, près de 18,7% du montant de la transaction de leur propre poche. Dans les neuf, ils ont dû baisser de 16,6 % sur leurs propres économies.

Cependant, la plupart des propriétaires ayant accès, qui reçoivent moins de trois revenus du SMIC, ont bénéficié de prêts appuyés par le gouvernement. Le plus célèbre estle taux zéro (PTZ) , dont le montant moyen est proche de 55 000€. Ce système finance 40% du prix des appartements convoités, ce qui réduit considérablement le besoin d’entrée personnelle.

Et pour les ménages qui n’ont pas la possibilité de percevoir la contribution restante, il existe une solution au prêt à l’adhésion sociale (PAS). Le mécanisme de cet accord permet à la famille de commencer en tant que locataire pour faire des économies au fil des mois. Après un certain temps et lorsque toutes les conditions sont remplies, ils font valoir leur droit de devenir titulaire.

Les emprunteurs qui reçoivent 3 SMIC ou plus restent majoritaires

La réalité du marché immobilier est que la plupart des emprunteurs gagnent un revenu supérieur à 3 SMIC. Dans la première, près de 21% des accesseurs ont des ressources de 3 à 4 SMIC, qui sont 4 à 5 SMIC de plus de 14,5 % et près de 29  % dépassent 5 fois le salaire minimum.

Revenus des nouveaux propriétaires Proportion le nouveau propriétaire dans le nouveau Part des nouveaux propriétaires dans l’ancien
De 3 à 4 SMIC 24,4 %  ? 20,9 %  ?
De 4 à 5 SMIC 14,9 %  ? 14,5 %  ?
5 SMIC et plus 24,5 %  ? 28,7 %  ?

Source : CSA/Baromètre du logement du crédit, communication de janvier 2021 pour le 4e trimestre 2020.

Il nécessite maintenant plus de revenus pour devenir propriétaires dans la nouvelle, où plus de 24% des Les propriétaires reçoivent 3 à 4 SMIC. Les ménages dont le revenu est compris entre 4 et 5 salaires minimums représentent près de 15 % des emprunteurs, tandis que ceux qui touchent au moins 5 revenus du SMIC représentent plus de 24 % des nouveaux propriétaires.

Tout indique que la tendance se poursuivra cette année. D’ une part, les prix des logements continuent d’augmenter ( 8,1 % pour les maisons de plus d’un an dans la vieille année, baromètre source LPI publié en mars 2021). D’un autre côté, les banques haussent leurs taux d’emprunt, forçant les propriétaires à profiter de plus d’épargne.

Ainsi, les acteurs du marché font tout leur possible pour conserver la part des nouveaux propriétaires qui gagnent moins de 3 SMIC. Dans ce contexte, les aides d’État telles que le prêt de 0 % et le prêt d’adhésion sociale sont des instruments essentiels.

vous pourriez aussi aimer