6 conseils pour bien vendre un bien immobilier

Vous souhaitez vendre l’un de vos immeubles, mais ne savez pas comment vous y prendre ? Plus de soucis ! Comme dans le cas d’une acquisition, la vente d’un bien immobilier nécessite un ensemble de démarches et une préparation minutieuse. C’est une opération qui s’effectue étape par étape : diagnostics obligatoires, définition du prix, préparation du dossier de vente, etc. Découvrez dans cet article nos 6 conseils pour réussir la vente d’un bien immobilier.

Choisir la manière de vendre

La première chose à faire pour bien vendre un immeuble est de choisir la façon dont vous souhaitez effectuer la transaction. En effet, la vente d’un bien immobilier peut se faire de deux manières : entre particuliers ou via une agence immobilière. La décision vous revient. Toutefois, on vous conseille vivement de confier l’opération à une agence spécialisée. En décidant de vendre votre bien tout seul, vous serez contraint de gérer à la fois les demandes d’informations, la rédaction et la présentation de l’offre, la négociation, etc. Et vu votre manque d’expérience dans ce type d’opération, vous risquez de tout faire capoter.

A lire aussi : Comment choisir un chasseur d'appartement ?

Réaliser une estimation immobilière

Que vous ayez choisi de vendre par vos propres moyens ou via une agence immobilière, il vous faudra définir le coût de votre bien : on parle d’estimation immobilière. L’estimation du prix d’un immeuble peut s’avérer difficile à réaliser. Si vous avez opté pour une agence immobilière, l’expert immobilier s’en occupera pour vous. Un notaire peut également s’en charger.

Mais vous pouvez toutefois estimer personnellement le prix de votre bien en déterminant le prix moyen m2 dans votre commune. Pour ce faire, vous allez sonder le marché local et comparer les dernières ventes réalisées sur des biens semblables au vôtre dans le secteur.

A découvrir également : Quels sont les questions à poser au notaire ?

Réaliser les diagnostics obligatoires

Les diagnostics obligatoires sont cruciaux dans le cadre d’une vente immobilière. Il s’agit d’une obligation imposée au vendeur par la loi. Ainsi, pour la vente de votre bien, vous devez détenir le diagnostic de performance énergétique (DPE) et le dossier de diagnostic technique (DDT). Le premier doit renseigner sur l’étiquette énergie attribuée au bien. Le second regroupe tous les autres diagnostics effectués sur le bien (diagnostic plomb, diagnostic termites, diagnostic amiante, état des risques et pollution, etc.). Ces documents doivent être valides et remis avant la signature du compromis de vente.

Préparer les documents nécessaires à la vente

Pour vendre un bien immobilier, il faut avoir en sa possession un certain nombre de documents obligatoires. Sans cette paperasse, aucune vente ne peut avoir lieu. Au nombre des documents nécessaires, il y a le titre de propriété, les derniers procès-verbaux des réunions de copropriétaires et le règlement de copropriété (si le bien est sous régime de copropriété). Sans oublier le DDT et le certificat de non-hypothèque.

Mettre en valeur le bien et préparer l’annonce immobilière

Dès que tous les documents sont réunis, vous pouvez maintenant préparer une annonce digne du nom. Mais avant cela, il faut valoriser le bien. Il faut qu’il soit impeccable pour attirer de potentiels acquéreurs. Faites donc un entretien complet de chaque pièce puis effectuez un rafraîchissement des murs, du sol et du plafond. Veillez tout de même à ce que le montant de ces travaux n’excède pas les 3 % de la valeur du bien.

Photographiez ensuite le bien et publiez une annonce sur des canaux à destination de futurs acquéreurs. Privilégiez les portails d’annonces réputés et sérieux dans le domaine.

Préparer les visites et formaliser la vente

Si vous avez tout respecté comme indiqué, vous devez recevoir des offres au bout de quelques semaines. Triez celles qui vous conviennent et faites visiter le logement. Évitez d’être collant durant la visite pour paraître plus fiable. Négociez puis acceptez la meilleure offre. Préférez les offres qui ne nécessitent aucun crédit ou qui peuvent être réalisées avec un financement vérifié.

Enfin, formalisez la vente. Pour ce faire, vous allez signer avec l’acquéreur une offre de vente. Après cette étape, vous signerez un avant-contrat (un compromis ou une promesse de vente). Rendez-vous chez le notaire 3 mois après pour conclure définitivement la vente.

vous pourriez aussi aimer