Le Loir (et non Loire) : cet animal végétarien nocturne

Connaissez-vous le loir ? Il s’agit d’un rongeur appartenant à la même famille que le lérot et le muscardin. Il est d’ailleurs le plus grand de cette famille des Gliridés. Il faut comprendre que « loir » est le terme classique qu’on utilise pour désigner ces petits animaux nocturnes, mais il peut s’agir d’un loir gris, d’un loir commun, d’un loir épineux, d’un loir vulgaire. C’est le loir gris ou le glis glis qui est le plus présent en France. Nous allons consacrer cet article à ce loir gris.

Comment est le loir ?

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus le loir est un rongeur et c’est d’ailleurs le plus gros des rongeurs. Il fait entre 10 et 30 cm de long avec sa queue. C’est un animal principalement nocturne, quand il n’est pas en hibernation. Pendant l’automne, il engraisse pour bien se préparer pour l’hibernation s’étalant d’octobre à avril. Oui, c’est bien une longue période d’hibernation. C’est d’ailleurs de cet animal que vient l’expression « dormir comme un loir ».

Lire également : Quel cadeau offrir à son homme ?

Une fois la période d’hibernation écoulée, il se fait un nouveau nid en hauteur. Il peut toutefois très bien choisir comme lieu de résidence le trou de mur ou encore un coin des combles non aménagés de nos habitations. Il est à préciser que le loir vit en famille, mais il n’a pas une si grande famille.

Il peut toutefois très bien choisir comme lieu de résidence le trou de mur ou encore un coin des combles non aménagés de nos habitations. Le loir gris a un corps plus allongé, ce qui explique sa longueur qui peut atteindre les 30 cm. Il a une queue bien touffue.

A lire également : Comment marche Mario Kart Live ?

Comme son nom l’indique, il a un pelage gris avec un peu de brun ou de roux sur les côtés. On peut voir des marques blanches sur ses joues et son ventre. Il a des yeux entourés de poils noirs, de petites oreilles rondes et un museau avec des vibrisses. Lorsque le loir gris est adulte, il fait aux alentours de 120 g. Cette apparence fait que de loin, on pourrait le confondre avec un petit écureuil gris. Il est à noter que le loir est un animal nocturne : il y a vraiment peu de chances que vous le trouvez dans votre journée en pleine journée.

Son mode de vie

Comme aux autres rongeurs, le loir gris aime les graines et aussi les fruits secs. Cependant, ceci ne veut pas dire qu’il laissera intacts les fruits de votre verger : il pourra très bien s’attaquer aux mirabelles, aux pommes, aux poires et aux figues. Il apprécie aussi les bourgeons, les fleurs et les jeunes pousses. On ne peut pas dire qu’il est entièrement végétarien, car il complète cette alimentation avec des œufs, des insectes, des oisillons et/ou des champignons.

Le saviez-vous ? Le loir peut faire des déplacements verticaux. Oui, il peut marcher sur les murs. Cette capacité s’explique par la sécrétion d’une substance collante par ses coussinets. C’est cette substance qui l’aide à s’accrocher. Le loir est aussi un excellent sauteur et grimpeur tout comme le lérot : vous allez remarquer son agilité dans ces déplacements. Il est vraiment rare de le voir faire des déplacements au sol.

Parmi les principaux prédateurs du loir, on peut citer la chouette, le chat, la martre et la fouine. Pour les faire fuir, notre petit rongeur peut claquer rapidement ses dents, siffler ou pousser des cris très perçants. Parfois, il peut même faire un bruit qu’on peut situer entre le grognement et le ronflement. Si jamais, son prédateur l’attrape ou s’il sent que la menace est imminente, il peut laisser le bout de sa queue : oui, sa queue peut se détacher.

Si on parle de la reproduction de ce rongeur, la période de celle-ci s’étale de juin à août. La gestation dure un mois et en une portée, la femelle peut donner entre deux et neufs petits. Ces derniers sont aveugles et démunis de poils. La femelle s’occupe pleinement de ses petits pendant tout l’hiver, mais elle arrête l’allaitement aux alentours de sept semaines après la mise bas. Les petits loirs atteignent la maturité sexuelle vers dix mois. La durée de vie d’un loir peut atteindre, voire dépasser les dix ans.

vous pourriez aussi aimer