Partir faire ses études à l’étranger après le bac, une bonne idée ?

Juste après le Bac, beaucoup de jeunes estiment que c’est le moment de larguer les amarres pour aller poursuivre leurs études à l’étranger. Cependant, c’est un choix qu’il n’est pas du tout évident, car il faudra apprendre à se débrouiller seul. Bien entendu, cette adaptation va se faire plus ou moins facilement en fonction de votre pays de destination et surtout du cadre dans lequel vous évoluez. Alors, est-ce une bonne idée de partir après le bac ? Ce billet va vous éclairer la lanterne.

Une question de filière et de projet professionnel

Aujourd’hui, il faut dire que le système français d’enseignement n’est pas particulièrement adapté aux années sabbatiques ou de césure. Du coup, si vous envisagez d’intégrer une école de prépa, le mieux serait de ne pas quitter la France après le bac. En effet, l’année de naissance reste importante et il ne faudrait pas avoir 1 an de retard bien que de plus en plus de prépas ont assoupli ce critère.

A voir aussi : Une utilisation optimale de pelles en miniatures

Dans certaines filières, en revanche, c’est le programme choisi qui va déterminer votre départ. À Sciences-po, par exemple, la 3e année à l’étranger est obligatoire. Pour la fac, il est possible de vous expatrier après seulement 2 ans.

A lire aussi : La saison de la livraison de fioul est ouverte !

L’autonomie : un critère important

Lorsque vous souhaitez partir à l’étranger après le bac, le niveau d’autonomie que vous dégagez va largement déterminer votre aptitude à voyager ou pas. En effet, si certaines personnes sentent le besoin de partir à seulement 20 ans, d’autres le font à 25 ans, car c’est l’âge idéal. Dès lors, si vous avez déjà voyagé à l’étranger, autant dire que vous savez déjà à quoi vous attendre. Dans le cas contraire, il faudra peser le pour et le contre afin de trouver la bonne formule. D’ailleurs, le fait d’anticiper ses situations va largement diminuer l’effet de surprise et va faciliter votre adaptation. Quoi qu’il en soit, il faut bien vous préparer avant d’envisager un quelconque départ.

L’âge de la majorité varie selon les pays

C’est un détail que beaucoup ignorent, mais qui permet d’en savoir sur votre pays de destination. En effet, la maturité, dans certaines provinces canadiennes, est de 19 ans au lieu de 18 dans la majorité des pays au monde. Elle est aussi de 20 ans au Japon et de 21 ans en Égypte. Dès lors, si vous avez 18 ans en France, vous rendre dans ces pays ne vous donne pas tous les droits et devoirs.

vous pourriez aussi aimer