Quelles sont les charges déductibles d’une SCI ?

Les questions de financement des projets d’investissement du chef d’entreprise sont parmi les questions les plus courantes. Et lors de la création d’un SCI, le choix de la fiscalité est souvent l’une des questions à poser. Dois-je choisir un IR ou ISS SCI ? Chaque problème est différent, chaque cas est différent. Par conséquent, vous devez connaître les différents facteurs qui permettent de décider quel impôt choisir pour votre IBS : statut patrimonial, famille, âge,… Et de nombreux autres paramètres affectent le choix entre l’IS ou l’IR pour un ICS.

Lire également : Comment faire une araignée electrique ?

Ce guide sur la fiscalité de l’IBS donne un aperçu des investissements immobiliers professionnels ou personnels effectués par la société civile immobilière ou SCI. Nous exposons les principes de l’ICS, qui sont assujettis à l’impôt sur le revenu, réduit à IR, puis l’ICS est assujetti à l’impôt sur les sociétés ou SI. Dans ce guide, nous fournissons également un Partagez un tableau comparatif afin de mieux comparer ces deux cas fiscaux et de faciliter le choix entre RI ou SI.

A lire en complément : Poser un volet battant

Pour compléter ce guide, nous proposons un exemple numérique basé sur un cas spécifique pour définir la fiscalité à choisir pour cet exemple SCI : Impôt sur le revenu, IR ou Impôt sur les sociétés IS.

SCI IR : SCI sur l’impôt sur le revenu

Pour choisir entre une IR ou une SCI ACTUELLE, il est important de comprendre les spécificités des deux options de contrôle possibles. Dans cette première partie, nous parlerons du cas de l’IBS dans la RI, c’est-à-dire de l’impôt sur le revenu.

La société civile immobilière est un contrat d’entreprise entre plusieurs personnes. Il facilite l’organisation des investissements que dans Invision. En principe, l’ICS est appelé impôt sur le revenu. Techniquement, le système fiscal d’un IBS dépend du type de partenaire. Nous parler de transparence fiscale.

Imposition de l’IBS à l’APM

Par défaut, la société civile immobilière est translucide. Le revenu du SCI est imposé au niveau du partenaire. Ce sont les associés qui paient l’impôt, pas la société ! Les salariés, une personne physique, sont imposés conformément aux règles de l’impôt foncier sur le montant des actions qu’ils détiennent dans l’immobilier IBS. Inversement, si les partenaires sont des entités juridiques (c’est-à-dire des sociétés commerciales soumises à l’ISIS), le résultat du SCI revient sur les comptes de ces sociétés. Il est imposé au taux d’imposition des sociétés.

Imposition des revenus de la propriété dans une société de négoce à l’ISIS

Dans ce cas, le principe de transparence fiscale est lié à l’introduction du résultat du SCI dans le résultat de l’entreprise. Cette société augmente son résultat comptable par son Part du revenu de SCI. Les revenus provenant de l’IBS seront alors assujettis au taux d’imposition des sociétés. Les règles sur le revenu foncier ne sont plus applicables

Dans la pratique, cette affaire se réunit pour le SCI, propriétaire d’un bâtiment commercial professionnel (industriel, commercial). Le gérant sépare son activité professionnelle et ses actifs privés, mais intègre la partie financière à sa société d’exploitation. Pourquoi ? Les loyers commerciaux sont plus élevés que les bâtiments résidentiels. La fiscalité à titre personnel sera alors plus élevée.

La plupart du temps, un SCI ayant un domaine professionnel est codétenu par la société d’exploitation, le gestionnaire et parfois certains membres de la famille. Techniquement, cela implique la mise en œuvre de deux types de comptabilité dans l’ICS : l’un en vertu des règles fiscales pour les entreprises, l’autre selon les règles du revenu de base.

Cependant, un SCI peut générer des déficits. Dans dans ce cas, la part du déficit à l’entité juridique soumise à l’Etat islamique réduit le résultat fiscal.

Dorénavant, le cadre du revenu foncier cité ci-dessous s’appliquera. Nous allons décrire en détail l’impôt des sociétés dans la deuxième partie.

Gestion des terres au niveau de l’individu ou de la personne physique

Quel que soit le type de locaux situés dans l’ICS, le revenu est imposé sur l’IR si les associés sont des personnes physiques.

Le revenu de biens assujetti au PRRI est imposé au taux d’imposition de l’associé SCI plus le taux du CRDS (NB : Déclaration de revenus 2044).

Le revenu foncier se compose de loyers des locaux. Certaines dépenses sont déduites des loyers. La différence permet de maintenir le revenu foncier. La comptabilité n’est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée.

La franchise Les frais de location sont égaux aux frais d’assurance, aux frais d’entretien et de réparation, à l’impôt foncier, aux frais administratifs (frais) et, le cas échéant, aux avantages des obligations.

Notez que si un associé d’une personne physique utilise un prêt pour acquérir les actions d’un IBS, les intérêts sur les prêts payés par le partenaire réduiront sa part du revenu immobilier.

Le PPRI interdit la réduction du revenu foncier des fondations lors de l’amortissement du bâtiment, contrairement à la réglementation relative à l’impôt sur les sociétés. Le revenu foncier est donc nécessairement supérieur au résultat de l’impôt sur les sociétés.

Cependant, le revenu foncier présente un avantage significatif lorsque le travail est effectué. Vous générez un déficit foncier. Le déficit est dû au revenu total du contribuable de 10 700 euros par an. Le reste du déficit foncier sera sur les gains fonciers futurs pour 10 ans transférés.

Caractéristiques du revenu foncier

La gestion quotidienne d’un SCI semble facile. Cela peut être compliqué dans les étapes les plus importantes de la vie sociale. Les gestionnaires d’actifs, notaires, avocats et comptables sont alors invités à analyser et à conseiller le contexte des opérations.

Acquisition d’un immeuble dans un IR-SCI

L’ acquisition du bâtiment est effectuée par un ou deux notaires. Chaque partie peut être assistée par son propre notaire. Les notaires échangent les uns avec les autres pour gérer la transaction et s’entendre sur le développement de l’accord d’achat pour défendre les intérêts de leur client.

Les formalités du notaire comprennent également le paiement des frais d’inscription au ministère des Finances. Les droits de transfert s’élèvent à environ 5,5% — 6% hors honoraires de notaire.

Les droits de transfert d’impôts payés par SCI au moment de l’acquisition sont les suivants : non déductible. Ils augmentent la base imposable du revenu de base.

Pendant l’opération, les fonds seront transférés au bénéficiaire pour l’accomplissement des formalités administratives et le délai de respect des conditions suspensives (octroi du prêt à la Banque…).

Le prêt génère des intérêts sur la dette. Ils réduisent les revenus perçus et donc l’impôt sur le revenu à payer.

Lors de l’achat du bâtiment (maison, appartement…), le prix payé correspond au complexe immobilier. Il comprend le bâtiment, la propriété physique et le terrain, les biens incorporels. Le tout, c’est des immobilisations. Aucune amortissement n’est calculé contrairement à l’impôt sur les sociétés.

Le développement du pays n’a aucun impact sur la gestion quotidienne de l’ICS. C’est important. Il est nécessaire de l’évaluer et de le concevoir au moment de l’achat pour anticiper les situations possibles : Succession, don, vente.

Effectuer des travaux dans un SCI

En principe, l’acquisition et la préservation des dépenses immobilières doivent être engagées pour être déductibles. Par conséquent, les frais d’abandon et de manutention ne sont pas déductibles.

Les frais d’entretien et de réparation sont donc déductibles. Pour être effectives, les dépenses doivent avoir été réglées au cours de l’année d’imposition.

Tous les coûts d’entretien qui sont inextricablement liés aux coûts d’amélioration, de construction ou d’agrandissement ne sont pas déductibles. Ce type de dépenses augmente la valeur du bâtiment. Ils sont validés dans les immobilisations.

Il y a des exceptions :

  • Dépenses causées par des catastrophes naturelles ou à la suite de l’ancien bâtiment
  • Les frais sont à la charge du locataire, mais non remboursés par le locateur à
  • dépenses pour faciliter la location, en particulier pour un bâtiment abandonné. Il est nécessaire d’utiliser pour prouver la recherche d’un locataire (publicité dans l’agence immobilière).

Certaines dépenses d’amélioration peuvent également entraîner un déficit foncier :

  • Dépenses pour l’amélioration des bâtiments résidentiels, en particulier dans le but de moderniser les habitats
  • Amélioration des dépenses en vue de faciliter l’accès des personnes handicapées aux locaux commerciaux et professionnels.

Le travail accepté à titre de déduction réduit le revenu du terrain. Si ces travaux sont importants, ils peuvent créer un déficit foncier. C’est le cas lors de l’achat d’un bâtiment à rénover.

Le transfert d’un immobile dans un ICS à l’APM

Le principal avantage d’un SCI dans l’IRPP est le bénéfice de l’impôt sur le revenu et des cotisations de sécurité sociale (CSG — CRDS), qui s’appliquent en fonction de la durée de l’opération.

Après 22 ans d’emprisonnement, le recul des IR dans son ensemble, tandis que les cotisations de sécurité sociale sont de 28% est. Il faut 30 ans d’emprisonnement jusqu’à ce que la vente soit complètement exemptée de la CSG et de la CRDS. Un pourcentage de l’indemnité est applicable pour chaque année de détention ultérieure. L’élaboration de cette exception est résumée dans le tableau suivant :

Le tableau suivant résume le taux de réduction de la vente de biens immobiliers selon les règles sur les revenus fonciers.

Durée de la détention Impôt Prélèvements sociaux Moins de 6 ans 0% 0% De la 6e à la 21e année 6% 1,65% La 22e année est terminée 6% 1,65% Au-delà de la 22e année Exonération complète 9% Au-delà de la 30e année Exonération complète Exonération complète

Imaginez le cas d’une vente d’ appartement, qui se tient pendant 25 ans. Le prix de vente spécifié dans la loi est de 195 000 euros. À cette époque, le vendeur a acheté la propriété pour 160 000 euros. Elle génère un excédent immobilier imposable de 35 000 euros.

Il est dans la succession depuis plus de 22 ans. Il est donc exonéré de l’impôt sur le revenu, mais pas de cotisations de sécurité sociale. Une déduction de 55 % des prestations pour le calcul des cotisations de sécurité sociale. La base de calcul est de 15 750 euros ou 2.709 euros de cotisations sociales (à titre de rappel, taux de 17,20%). Le vendeur réalise un gain en capital net de 32 291€.

Comment un gain en capital est-il calculé à la suite de la vente d’un immeuble selon les règles du revenu foncier ?

  • Le cas échéant, le prix de vente est majoré des honoraires et indemnités prévus par la loi perçus par le vendeur. (Exemple : Remboursement des coûts supportés par les acheteurs…)
  • Le prix de vente est déduction faite, le cas échéant, du coût de transmission (diagnostic de l’amiante, etc.) sur présentation des pièces justificatives.
  • Le

  • cas échéant, le prix d’achat est réduit de certains frais, pour autant que les pièces justificatives soient présentées :
    • Dépenses et indemnités versées à l’acquisition
    • Frais d’acquisition (honoraires de notaire, frais d’inscription ou TVA payée au moment de l’achat…). S’il n’est pas possible de justifier ces articles, un taux forfaitaire de 7,5 % peut être déduit du prix d’achat.
    • Dépenses de construction, d’agrandissement, d’amélioration. Si le bien est détenu depuis plus de 5 ans, un forfait de 15 % peut être déduit du prix d’achat.
    • Le coût des routes, des filets, etc…

Société Civile ou Indivision

Quel que soit le SCI, il est représenté par un gestionnaire. Elle est déterminée par les statuts de la société ou par les statuts de la société les partenaires nommés. Les éléments définissent les pouvoirs du gestionnaire. Par exemple, une transaction d’achat peut être décidée par le gestionnaire lui-même. Inversement, les Statuts peuvent prévoir qu’une telle décision peut nécessiter le consentement préalable des partenaires. Chaque associé dispose de droits de vote proportionnels aux actions détenues.

Pour les décisions importantes, la majorité prend la priorité. Ce mode de fonctionnement est plus facile que de prendre une décision indivise. Le SCI permet la gestion simultanée de plusieurs propriétés : maison, appartement, locaux commerciaux. Indivision comporte plus de risques.

Regardons le pire : un membre de l’Indivision meurt. Cette propriété indivise devient la propriété de ses héritiers. La gestion d’un immeuble indivis exige le consentement unanime de tous les membres de l’indivision. D’un autre côté, personne ne doit rester indivis.

SCI à l’ISIS : Cas de la fiscalité des sociétés

Nous viennent de constater qu’un IBS à l’APN dépend essentiellement de la nature de ses employés. Le SCI de l’ISIS applique des règles différentes. Elle paie l’impôt, pas les associés ! L’ICS est assujetti à l’impôt sur les sociétés si une option est exercée avec l’administration. Attention : L’option est irrévocable. Alors pourquoi choisir l’impôt sur les sociétés ?

Pour choisir entre une RI ou une SI SCI, nous devons maintenant examiner les spécificités de la fiscalité des sociétés.

Imposition de l’ICS sur les SI

Une société civile en matière d’impôt sur les sociétés établit des règles similaires à celles d’une entreprise commerciale (SARL, SAS, etc.). Nous vous présentons les critères les plus importants qui correspondent à ceux d’une société immobilière.

Gestion d’une société immobilière chez IS

La comptabilité d’une entreprise avec ISIS est obligatoire. Les achats, les ventes doivent être identifiés et transcrit dans un fichier : le fichier des écritures comptables (FEC).

La comptabilité comprend des règles autres que celles de l’impôt sur le revenu. En cas d’emprunt, les intérêts sur emprunt sont déductibles.

Le complexe immobilier est reconnu par les actifs de la SCI. Ce sont les immobilisations qui doivent être diffusées en plusieurs composantes : terrain, travaux structurels, installations générales, aménagements. La valeur saisie dans le grand livre correspond à la valeur d’acquisition.

Ce démantèlement consiste à amortir l’intrigue aussi près que possible de la réalité. Il peut se décomposer comme suit :

  • La parcelle est d’environ 10% de la valeur du bâtiment. Toutefois, cette coutume devrait être adaptée à la situation géographique, en particulier pour un bâtiment situé dans les grandes métropoles. Ce n’est pas amortissable.
  • Le travail principal est la partie la plus importante du complexe immobilier. Il s’agit d’environ 70% de la valeur de la propriété. Selon Type de propriété (bureaux, commerce, industrie…) il peut être amorti entre 50 et 80 ans.
  • Toiture et équipement Les composants électriques sont deux composants. Ils sont estimés à 10% et 5% de la valeur du bien, respectivement. Leur période de récupération est égale à 25 ans.
  • Les aménagements intérieurs et l’imperméabilisation sont parmi les derniers composants. Ils sont évalués à 5% et 10% du prix total. Leur période de récupération est de 15 ans.

En fin de compte, la durée de vie moyenne équivaut à une amortissement de l’ensemble du bien sur environ 40 ans.

L’ IBS de l’ISIS a un avantage à réduire le revenu imposable, en particulier avec l’amortissement calculé. Cependant, la liquidité de l’entreprise ne peut être laissée librement et sans imposition.

Sortie de trésorerie en cas de SCI IS

Si le SCI a un flux de trésorerie important ou surcompté grâce à une bonne gestion ou en vendant un propriété, les partenaires aimeraient l’argent dans l’entreprise.

L’ entrée d’argent dans les actifs privés des partenaires est imposée. Cette sortie de trésorerie est traitée comme un revenu du capital meuble. On parle de dividendes.

Ils sont imposés sur les cotisations de sécurité sociale (CSG-CRDS) et l’impôt sur le revenu basé sur le taux d’imposition du contribuable. Inversement, la sortie de trésorerie n’est pas imposée dans un SCI à l’IR : les associés sont déjà imposés sur le revenu de l’entreprise.

Certains partenaires qui n’ont pas de besoins privés préfèrent garder de l’argent dans ICS à l’ISIS. L’excédent de trésorerie est utilisé pour réinvestir dans IBS.

Caractéristiques de l’impôt sur les sociétés ou de l’IS

Les règles en vigueur diffèrent de celles d’une société fiscale. Certaines règles s’appliquent aux entreprises commerciales.

Acquisition d’un bâtiment et d’un SCI au

EST Les formalités d’acquisition sont effectuées dans les mêmes conditions que pour un CII sur l’impôt sur le revenu.

L’ impôt, l’impôt sur les sociétés, les droits de transfert payés sont déductibles. Ils réduisent l’assiette fiscale du revenu des sociétés assujetti au revenu des sociétés. Ils représentent un montant significatif qui peut entraîner un déficit sans loyer au cours du premier exercice financier. Ce déficit permet de minimiser l’impôt au début de l’investissement et d’assurer un faible flux de trésorerie.

Effectuer des travaux dans un SCI IS

Dans une entreprise soumise à l’impôt sur les sociétés, le travail doit être divisé en deux parties :

  • Les travaux de réparation et d’entretien sont déductibles dans l’année d’achèvement. Vous serez directement responsable. Réduisez le résultat fiscal. On peut citer les travaux visant à intégrer les normes dans le développement de l’électricité, de l’eau, Entretien d’un ascenseur, rénovation de façade, coûts de diagnostic.
  • Les travaux effectués dans une société de SI sont déductibles du résultat de l’année de son achèvement, à condition que la structure du bâtiment, son volume et sa surface ne changent pas. Dès que les travaux donnent un confort supplémentaire aux locaux loués, ils ne sont pas déductibles. Nous parlons de travaux d’amélioration. Nous pouvons mentionner les travaux d’amélioration énergétique (fenêtres, portes, isolation thermique), installation de cuisine, salle de bains, etc.

Dans le second cas, ces travaux constituent des immobilisations. Ils paieront eux-mêmes entre 10 et 25 ans. Le résultat fiscal est légèrement réduit chaque année.

Cession de l’impôt sur le revenu immobilier et des sociétés (SI)

Les plus-values résultant de la vente d’un bien par une société civile immobilière sont considérées comme des plus-values professionnelles. L’application des règles sur les gains en capital immobiliers à l’égard des particuliers ne s’applique pas.

Comment un gain en capital est-il calculé après la vente d’un immeuble selon les règles relatives aux plus-values professionnelles ?

  • Le gain au comptant est déterminé par la différence entre le prix de vente et la valeur comptable nette déclarée en comptabilité. La valeur comptable nette est le prix d’acquisition moins l’amortissement pendant l’exploitation du bien. Plus le bâtiment a été tenu longtemps, plus la dévaluation est élevée et plus la valeur ajoutée est élevée, et donc plus les impôts sont élevés. Inversement, l’amortissement est relativement faible et les gains en capital sont plus faibles si l’immeuble est détenu depuis plusieurs années.

Cette règle est contraire à un CII sur l’impôt sur le revenu lorsque plus la période de détention est longue, plus l’impôt à payer est faible.

  • Le gain en capital est assujetti au taux actuel de l’impôt sur les sociétés : 28 %. À la Rappel : En plus de l’impôt sur le revenu, le revenu de placement de 19 % plus les impôts sociaux est imposé.
  • La vente génère une entrée importante en espèces dans la société. La sortie de cette trésorerie se fait par le biais d’une distribution de dividendes. Les partenaires bénéficient d’une allocation de 40 % pour le calcul des cotisations de sécurité sociale.

Quelques fonctionnalités spéciales que vous devriez connaître sur SCI IS

En plus de la TVA ou de l’impôt sur les sociétés, d’autres impôts doivent être déclarés et payés. Certaines sont spécifiques à l’impôt sur les sociétés et d’autres s’appliquent également à un IBS à l’APM.

SCI sur l’impôt sur le revenu des sociétés : Impôts qui ne sont pas systématiques, mais dans certains cas applicables

Parfois, le contexte ou l’organisation de l’exploitation d’immeubles est soumis à une autre taxe immobile.

  • La cotisation au revenu locatif (LRC) : Elle s’applique aux revenus de location provenant d’entreprises commerciales ou commerciales. Bâtiments résidentiels dans les bâtiments qui ont été achevés depuis plus de 15 ans. Il est dû par les sociétés assujetties à l’impôt sur les sociétés ou par un SCI à l’IR détenu par une société régie par l’ISIS. Il est égal à 2,50% des loyers collectés pour les locaux résidentiels.
  • Évaluation des biens de la société (CFE) : Elle n’est exigible que si le SCI dispose d’un bien locatif nu à usage professionnel et qu’il gagne un revenu brut et libre d’impôt supérieur à 100 000€. Une fois qu’un IBS possède des locaux résidentiels et qu’il est indépendant des recettes, il n’est pas autorisé à payer cette contribution. Dans la pratique, la majorité des EPC qui paient le SIB sont des ISI. En fait, les locaux professionnels génèrent des revenus plus élevés que les locaux résidentiels. Les revenus sont plus élevés. Afin d’éviter d’importants impôts sur le revenu, certains IBS choisissent ISIS. Cependant, le CFE n’a aucun lien entre la Méthode d’imposition. Un IBS à l’IR peut très bien payer le CFE.
  • Taxe sur le logement vacant (TLV) : Il est payable pour une entreprise, IR ou IS, qui a eu un logement vide dans une zone dite tendue depuis au moins un an. Par conséquent, si les locaux sont destinés à un usage professionnel et sont vacants, l’entreprise ne devrait pas transférer cette taxe. Il y a certaines exceptions comme une maison secondaire meublée ou une maison à vendre.
  • Taxe sur les déchets ménagers (TOM) : Elle est payée en même temps que la taxe foncière. En ce qui concerne l’impôt sur le revenu, TOM n’est pas déductible alors que l’impôt sur les sociétés est déductible. Pour les locaux résidentiels, il est possible de percevoir cette taxe. Pour les locaux d’affaires, les propriétaires peuvent facturer des taxes foncières.
  • Taxe sur le logement (TH) : Il ne doit pas être payé par SCI, le propriétaire de la propriété. Il est payable par le locataire d’une zone résidentielle. Pour les résidences secondaires d’un IBS, des règles spécifiques peuvent s’appliquer.

Transfert d’un ICS soumis à l’ISIS

Dans un bien où des biens immobiliers sont détenus en son propre nom, l’impôt successoral applicable a augmenté rapidement. En ligne directe (ascendante et descendante), le prix applicable pour une maison ou un appartement peut être de 20%, 30% de la valeur de la propriété ou plus, selon l’échelle applicable.

préparation du don est possible de payer les droits à. Vous pouvez bénéficier de 100.000€ de dons sans payer tous les 15 ans. L’immobilier a généralement une valeur supérieure à ce montant. Une certaine quantité de droits de douane est toujours supprimée.

La pratique la plus courante pour minimiser l’héritage et/ou les dons est la formation d’une société civile. Cette société appartient à un ou aux deux parents et enfants. La société abrite la maison ou l’appartement. A partir du moment de formation peut être obtenue par fragment des actions de la société. Les parents porteront l’usufruit. Il s’agit de bénéficier du revenu de l’ICS. Ils seront alors assujettis à l’impôt sur le revenu. Les enfants auront la propriété nue. Ils possèdent les murs de l’intrigue. Après le décès des parents, les enfants ont la pleine propriété sans payer d’impôt sur les successions.

Les opérations du transfert entraînent systématiquement des coûts. En outre, le montant de l’impôt sur les successions peut varier à tout moment. Approchez-vous des professionnels pour en savoir plus.

Résidence principale dans un SCI ?

L’ acquisition de votre lieu principal de résidence se fait essentiellement pour votre propre compte. Est-ce qu’il y a un intérêt à acheter votre maison principale à un IBS ? Le SCI achète la maison et emprunte pour financer la maison. Le SCI doit rembourser le prêt, mais ne récupère pas les loyers. Les associés doivent donc envoyer de l’argent à l’IBS pour financer les paiements mensuels de prêt. L’objectif de l’ICS est la gestion des biens. Il doit donc être loué pour pouvoir fonctionner correctement.

Les loyers perçus par le SCI correspondent au revenu de la propriété des associés. Les partenaires versent ensuite des revenus d’actifs à partir de fonds qui leur sont déjà détenus et qu’ils ne comptabilisent pas. Si tel n’est pas le cas, l’opération est considérée comme un abus de droits pour créer un déficit fiscal.

Toutefois, l’ICS peut avoir une résidence secondaire si elle est louée pendant la majeure partie de l’année. Cependant, il y a un autre problème : celui de la location meublée. Ces appartements sont souvent aménagés pour les louer facilement et temporairement. D’autres réglementations fiscales s’appliquent aux locations meublées. Un IBS avec l’APM qui loue un bien meublé est soumis d’office à l’impôt sur les sociétés. Pour plus d’informations sur Location meublée peut être trouvée dans l’article suivant.

Différences et comparaison d’un IR ou d’un SCI RÉEL

Nous vous suggérons de résumer les informations ci-dessus par un tableau comparatif entre un SCI sur l’IR et un SCI à l’ISIS. Ce tableau fournit les informations importantes (et les différences) entre les IBS dans les SI ou IR. Cela vous permet d’enregistrer les éléments à considérer pour déterminer quelle taxe choisir pour votre SCI.

Voici la comparaison pour un IR ou un SCI réel :

Fonctions SCI à IR SCI à l’IS
Imposition du loyer catégorie de recettes provenant de Impôts sur les sociétés — Bénéfice industriel et commercial
Qui paie l’impôt ? Membres, personnes physiques ou morales, conformément à la Plan d’impôt sur le revenu La société au taux actuel de l’impôt sur les sociétés
Mise en place d’un service comptable en option obligatoire
Dépenses déposables Assurance, intendance, administration, impôts fonciers, travaux d’entretien et de réparation, intérêts sur les prêts souscrits par SCI Toutes les taxes dans l’intérêt de la SCI
Frais de gestion Forfait de 20€ par place conservation des informations d’identification
déficits Débutable du revenu total jusqu’à 10 700€ sous conditions Asattribuable aux bénéfices des années à venir
Frais d’acquisition et frais d’inscription Non déductible déductible
amortissement Non déductible : Impact comptable seulement Débit : Acillation et Impact fiscal
Espèces Drainage Gratuit Dividendes imposés sur l’IR
Améliorer le travail Non déductible Immobilisations et amortissement
Gains en capital en cas de vente d’immeubles Impôt sur la valeur du capital Immobilier — Système personnel — Bénéfice des certificats — Taux d’intérêt de 19 % CRDS Impôt sur les gains en capital professionnels — Impôt sur les sociétés au taux courant
TVA Sur l’option et la construction En option ou à droite
LCR (sous réserve de conditions) Si l’entité juridique du partenaire, qui est soumise à SI, et les locaux d’habitation : Si les locaux à usage résidentiel
CFE (sous réserve de conditions) Si localement pour un usage commercial et un chiffre d’affaires supérieur à 100 000€ Si localement pour une utilisation commerciale et des revenus de plus de 100 000€

SCI IR ou IS : Exemple d’un cas spécifique

Pour mieux comprendre toutes ces informations, nous vous proposons un exemple numérique de la façon de prendre en compte l’impact de chaque méthode de contrôle. Parce que vous comprenez, le choix d’imposer un IBS sur IR ou SI dépend des limites de chaque projet/entreprise. Cet exemple spécifique devrait vous donner une meilleure compréhension de la logique à introduire lors du choix de la méthode d’imposition des CI.

Un exemple concret de détermination de la meilleure fiscalité pour un ICS

Notre simulation implique l’acquisition d’une maison de 271.000 euros TTC, dont l’utilisation est utilisée comme appartement. Il n’y a pas d’option TVA. La maison est financée par un prêt d’une institution bancaire de 243 500 euros sur une période de 30 ans à un taux de 2,45%. Le Les données de remboursement seront alors de 1,284 EUR.

Le prix de revente estimé est de 400 000€.

Les loyers mensuels attendus de la TTC s’élèvent à 1 300 euros, soit 15 600 euros par an. Les frais de location s’élèvent à 1.500 euros. Frais de gestion à 870€, taxes locales de 1 000€ et frais d’entretien réguliers à 500€. Le montant total des dépenses annuelles s’élève à 3 870 euros.

Calculez la meilleure taxe pour votre SCI : IR ou IS pour notre exemple ?

Cette simulation résume tous les flux de trésorerie sur une période de 30 ans afin de déterminer quelle méthode d’imposition semble la plus avantageuse.

Sur le schéma de l’exemple ci-dessus, il est nécessaire de comprendre :

  • BIC/IS — 2065 : Investissement soumis à l’impôt sur les sociétés ou SI
  • RF/IR — 2072 : Investissements assujettis à l’impôt sur le revenu ou IR

Aidez à choisir le imposition correcte de votre SCI : étude sur mesure

Vous voulez connaître le coût de votre investissement ou sa rentabilité ? Êtes-vous réticent à utiliser un SCI IR ou IS ? Nous pouvons vous guider pour vous aider à prendre les bonnes décisions ! Notre consultation personnelle vous indiquera quelle taxe vous devez choisir pour votre SCI. Pour ce faire, veuillez nous contacter via notre page de contact et indiquer les hypothèses de votre projet immobilier :

  • Prix d’acquisition et territoire
  • Honoraires d’agence et de notaire
  • coût du travail
  • Type de financement : emprunt ou contribution personnelle
  • Durée de l’emprunt et taux d’intérêt
  • Taux limite de votre impôt sur le revenu
  • loyers attendus par an
  • Frais de location
  • Frais de gestion
  • Impôt sur la
  • L’ objectif de votre investissement à travers le SCI : destiné à la revente ou à la construction d’un
  • fortune

Pour rappel, l’exemple du choix du contrôle IBS entre IR et IS mentionné ici devrait vous permettre de mieux comprendre la logique de définition de la fiscalité la plus avantageuse, selon le cas. Bien sûr, le résultat de cet exemple ne s’applique qu’à ce cas très spécifique. Chaque projet SCI est différent, et la meilleure imposition dépend des nombreux paramètres ci-dessus.

Si vous souhaitez créer un cas SCI spécifique et toujours hésiter entre IS ou IR, n’hésitez pas à vous rapprocher de notre équipe. Avec de nombreuses années d’expérience et plusieurs créations SCI, nous pouvons vous aider à choisir la taxe la plus adaptée à votre SCI. Choisir un SCI entre IR ou SI est une décision importante qui doit être prise avant la création.

Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact. Notre équipe remontera dès que possible d’entrer en contact avec vous.

vous pourriez aussi aimer