Quelques conseils pour bien choisir son faire part

Loin d’être une invitation ordinaire, le faire-part transmet plusieurs émotions (le bonheur en particulier). Il renseigne par ailleurs sur l’événement à venir. C’est dans cette optique que nous avons rédigé ces conseils afin de vous guider. Une fois parvenu au bout de cet article, le choix de votre faire-part ne sera plus qu’une simple formalité.

Optez pour la simplicité 

Nul besoin d’en faire des tonnes pour atteindre votre objectif… Vous pouvez annoncer une naissance, un mariage ou un baptême avec un faire-part épuré, mais design. Primo, choisissez une police d’écriture lisible. Un texte clair, aéré et concis reste efficace. Secundo, allez directement à l’essentiel ! Le faire-part n’est pas un exposé ou un sujet de thèse ; inutile de rappeler la genèse de votre vie. Tertio, les couleurs sélectionnées doivent refléter l’événement à venir. Pour un mariage, des motifs en or ou en argent seront du plus bel effet. D’un autre côté, l’annonce d’une naissance concorde généralement avec des tons pastel, du bleu (pour les garçons) et du rose (pour les filles). 

A lire en complément : Trouver un emploi dans le secteur du BTP

Relisez le contenu de votre faire-part avant sa validation 

Il serait dommage de gâcher vos efforts à cause de quelques fautes d’orthographe et de texte de grammaire ! À cet effet, nous vous suggérons de vous relire plusieurs fois avant de valider le contenu une bonne fois pour toutes. Vous pouvez également faire appel à un relecteur professionnel afin de corriger le tir.

Écrivez toutes les données utiles 

La plupart du temps, un faire-part mentionne les informations suivantes :

A découvrir également : Tout ce qu’il faut savoir sur la pompe à chape

  • Le type d’événement (mariage, baptême, naissance…) ;
  • Le nom des parents et des grands-parents ;
  • La date et l’heure prévue ;
  • Le lieu de la réception ;
  • La classification de la cérémonie (laïque, religieuse, civile…) ;
  • La date de retour idéale des réponses ;
  • Les coordonnées de l’organisateur (téléphone, email).

Anticipez l’envoi des faire-part

Évitez autant que possible les actes de dernière minute ! C’est le meilleur moyen d’oublier une personne importante sur la liste. Prenez la peine de poster vos faire-part : 

  • Trois à quatre mois à l’avance s’il s’agit d’un mariage ou d’un baptême ;
  • Maximum deux semaines plus tard concernant l’annonce d’une naissance.

Ainsi, vos invités ont le temps d’anticiper une éventuelle absence au boulot. Toutefois, il est important de souligner un point important. La confection et la réalisation d’un faire-part ne se font pas en un jour… Pensez à inclure ce temps d’attente dans votre planning !

Prévoyez une quantité suffisante d’exemplaires 

Pour commencer, listez vos invités du premier au dernier. Passez en revue la famille, les amis, les collègues, les voisins… S’agissant de leur nombre, tout dépend de vous. Certains comptent une invitation par couple tandis que d’autres privilégient l’envoi groupé.

Demandez à voir un échantillon test 

Entre les séances de design et le rendu final, il y a tout un monde ! N’hésitez pas à demander un échantillon auprès du créatif chargé de votre commande. Sachez que la vérification du prototype zéro porte en général sur les points ci-après : 

  • La qualité du papier ;
  • L’apparence globale ;
  • L’intensité des couleurs après impression ;
  • La lisibilité du texte ;
  • La taille réelle du faire-part.

Commandez les cartons de remerciement en simultané

L’usage voudrait que vous preniez la peine de remercier personnellement chaque invité pour s’être déplacé. Dans ce cas, commandez autant de cartons de remerciements que de faire-part.  
Le moment venu, vous n’aurez qu’à poster les enveloppes ! 
 

vous pourriez aussi aimer