Le bijoutier Chopard vise un approvisionnement en or 100% certifié éthique à partir de 2018

Aujourd’hui, la mode responsable est en train de toucher progressivement l’univers de la mode. En effet, la maison Chopard vient d’annoncer qu’elle allait s’approvisionner uniquement avec de l’or 100% certifié éthique à partir du mois de juillet 2018. Ce qui est une première dans le secteur et surtout un véritable défi si l’on sait que les mines artisanales responsables qui sont soutenues par les marques de luxe ne permettent de produire que quelques centaines de kilos d’or par an.

Vers un luxe « responsable »

On dirait bien que tout est en place pour que l’on puisse vraiment parler d’un luxe responsable. Chez Chopard, le slogan « Voyage vers un luxe responsable » va bientôt devenir une réalité. À partir du mois de juillet 2018, le joaillier entend utiliser seulement de l’or certifié 100% étique sans ses créations. Du coup, tout or qui sera acheminé dans ses fonderies sera ainsi tracé et certifié durable. Pour le moment, seulement 5% de son or est certifié.

Il faut dire que cet élan de transparence a été initié depuis 2013, année durant laquelle la maison Chopard soutient les mines aurifères artisanales en Amérique latine, notamment à travers l’alliance des mines. Fondé sur le même principe que l’alliance que le commerce équitable, la bijouterie Chopard verse une prime aux artisans en leur permettant de travailler dans des conditions décentes et surtout de vivre de leur métier.

Cependant, cet engagement est loin d’être suffisant pour couvrir tous les besoins de la maison suisse. En effet, pour compléter son approvisionnement, la maison mise aussi sur le recyclage ou encore sur le l’or qui est recyclé par l’association Responsible Jewelery Council. Créée en 2005, c’est une association qui rassemble plus d’un millier de sociétés de la chaîne d’approvisionnement. Toutefois, elle suscite beaucoup de critiques dans le monde de la joaillerie.

Un long chemin

Bien que le commerce équitable soit un concept de plus en plus plébiscité, il faut dire qu’il y’a encore beaucoup de chemin à faire pour parvenir à une généralisation des normes. Aujourd’hui, de plus en plus de bijouteries utilisent cette certification afin de présenter leur or et leur diamant comme étant responsables. Chopard est conscient de cette situation est tente de maîtriser de plus en plus de maîtriser sa chaîne de valeur de bout en bout. D’ailleurs, dès 1978, elle disposait de sa propre fonderie.

vous pourriez aussi aimer