Comment obtenir des appareils auditifs gratuitement ?

Certaines personnes renoncent à l’acquisition des appareils auditifs, faute de budget. En effet, le prix de ces prothèses auditives est loin d’être à la portée de tout le monde. Pour tenter de retrouver l’acuité auditive, certaines personnes se demandent cependant s’il est possible aujourd’hui d’obtenir gratuitement des appareils auditifs. Alors, depuis janvier 2021, il est possible de s’offrir gratuitement de ces prothèses. Comment cela fonctionne-t-il ? Comment procéder pour en bénéficier ? Quelles sont les autres aides financières pour les appareils auditifs ? En savoir plus.

Appareil auditif avec l’offre « 100 % santé »

Depuis le 1er janvier 2021, la Sécurité sociale et les mutuelles prennent en charge, non plus partiellement, mais entièrement les aides auditives. Cela s’inscrit dans leur nouvelle offre « 100 % santé, 100 % remboursé ». Ce qui signifie qu’à partir du moment où vous avez besoin de prothèses auditives, vous n’avez plus aucune partie paiement à réaliser. Son acquisition est entièrement prise en charge par la Sécu et la mutuelle, dans le cas où vous respectez toutes les conditions exigées.

A voir aussi : Une somme de 18 millions d’euros dépensée pour des travaux de rénovation urbaine à Louviers

Alors, comment obtenir des appareils auditifs gratuitement ? Voici les conditions que vous devez remplir :

  • La consultation auprès d’un médecin ;
  • L’obtention d’une prescription d’aides audio ;
  • Une prise de rendez-vous auprès d’un audioprothésiste pour la réalisation des mesures et des tests à l’appareillage ;
  • Le choix de l’appareil parmi le « panier audio » afin de bénéficier d’une prise en charge complète ou d’une aide auditive à prix libre avec un paiement partiel.

Comment se fait la prise en charge ? Alors, la Sécurité sociale se charge de payer 60 % du prix réglementé Secu. Pour une prothèse auditive, ce prix est aujourd’hui de 400 €. Le 40 % restant est à la charge de la mutuelle santé, sur la base du Ticket Modérateur. Ainsi, vous n’avez aucune somme à payer pour l’achat de l’appareil auditif.

A découvrir également : Incentive : et si vous misiez sur le digital ?

Quelles sont les autres aides financières pour l’appareil auditif ?

Outre le remboursement octroyé par la Sécurité sociale et la mutuelle santé, il existe également d’autres aides financières vous permettant d’obtenir gratuitement votre prothèse auditive ou de payer partiellement son prix.

La complémentaire santé solidaire et son appareil auditif gratuit

La complémentaire santé solidaire (CSS) propose le remboursement intégral des dispositifs auditifs. Pour en bénéficier, vous devez être adhérent à la CSS et vous devez remplir les conditions exigées. Les conditions imposées par la complémentaire santé solidaire sont identiques à celles s’appliquant au patient lié par un contrat responsable auprès d’une mutuelle de santé. Par ailleurs, pour que la prise en charge soit complète, il faut que le prix du dispositif auditif ne dépasse pas le prix proposé dans le « panier audio CSS ».

La sur-complémentaire de santé et ses aides auditives

La sur-complémentaire de santé est une couverture qui entre en jeu après les remboursements de la Sécurité sociale et de la mutuelle de santé. Elle se choisit si vous trouvez que la prise en charge par l’assurance maladie et la mutuelle santé n’est pas suffisante. Le remboursement qu’elle réalise peut vous permettre de couvrir tout le prix d’acquisition de votre prothèse auditive.

L’aide financière de l’AGEPHIP pour les appareils auditifs

L’AGEPHIP (pour le secteur privé) et le FIPHFP (pour le secteur public) proposent une aide financière pour l’achat d’une prothèse auditive. Celle-ci s’adresse aux personnes handicapées en activité professionnelle. Ce qui signifie que pour en bénéficier, vous devez avoir le statut d’un travailleur handicapé, RQTH.

Que ce soit pour l’AGEPHIP ou pour la FIPHFP, le montant de l’aide peut aller jusqu’à 1 600 € pour les deux oreilles. La différence entre les deux secteurs réside sur l’échéance de renouvellement : 4 ans pour l’AGEFIPH et 3 ans pour la FIPHFP.

Par ailleurs, vous pouvez alléger votre budget d’achat de prothèses auditives en recourant à l’une des aides financières suivantes :

  • L’aide de l’Obligation d’emploi des travailleurs handicapés (ou OETH), proposant une subvention pouvant aller jusqu’à 800 € par aide auditive. Celle-ci peut cumuler avec l’aide de la Sécu et la complémentaire santé ;
  • La complémentaire solidaire.

vous pourriez aussi aimer