Règles du poker pour débutants : on vous explique tout

En matière de jeu d’argent, le poker est le jeu par excellence qui réunit des joueurs des quatre coins du globe. En avez-vous marre d’être à la traîne ? Vous êtes tombé au bon endroit ! Cet article vous dit tout ce qu’il faut savoir pour bien débuter au poker ! 

Quel est l’objectif au poker ?

L’objectif du jeu est de détrousser ses adversaires ou carrément de les faire abandonner la partie. Pour y arriver, il vous faut constituer la meilleure combinaison de cinq cartes possibles. En effet, chaque joueur débute le jeu avec une réserve de jeton de départ : la cave. Au casino, les mises sont représentées par des jetons qu’on peut convertir en argent. Toutefois si vous jouez entre potes ou en famille vous pouvez utiliser de l’argent réel ou créer vos propres standards de mise.

A découvrir également : Caravane ou camping-car, que choisir ?

Quelles cartes pour jouer au poker ?

Pour faire une partie de poker, il vous faut les 52 cartes du jeu anglais. Les cartes vont du 2 jusqu’à l’as et leur valeur monte dans cet ordre. Aucune des quatre familles ou couleurs n’a de valeur plus que l’autre dans le jeu du poker. Par ailleurs, le nombre de joueurs peut varier entre 2 et 10 et vous pouvez ajouter un mélangeur de carte s’il y en a.

Mélange et distribution.

A découvrir également : Quel est le cadeau préféré des femmes ?

Les joueurs sont installés autour d’une table. Il est nécessaire de choisir un donneur. Le donneur est celui qui mélange et qui distribue les cartes. La caractéristique la plus importante dans le fait de choisir un donneur n’est pas vraiment le mélange des cartes. En effet, au casino on dispose d’un mélangeur. Ainsi la position du donneur détermine par quel joueur le partage de carte débutera. Le poker a plusieurs variantes et selon la variante jouée la position du donneur détermine qui recevra la première carte. Par ailleurs, pendant la phase des enchères le donneur est le dernier à parler. Le donneur de la partie précédente est l’avant-dernier à parler.

Mises forcées

Avant de recevoir ses cartes, on joue une phase de mise à l’aveugle : les blindes. Les blindes sont posées en commençant par le premier joueur à gauche du donneur. On fait le tour dans le sens des aiguilles d’une montre. Celui-ci mise la petite blinde. Ensuite le deuxième joueur à gauche mise la grosse blinde qui constitue le double de la petite. Conséquence, lorsque les cartes seront distribuées les autres joueurs ne pourront entrer dans le jeu qu’en misant une valeur minimale ou égale à la grosse blinde.

Les enchères

Le principe de base est que chaque joueur doit conduire le même montant que le dernier relanceur pour rester dans le coup. Un relanceur est un joueur qui fait augmenter la mise en dépassant la grosse blinde : il doit relancer au moins le double. Et chaque relanceur suivant suit le même principe. Lorsqu’un joueur n’a pas la somme qu’il faut, il peut toujours continuer en misant sa cave qui est constituée de tous ces jetons restants (tapis). Ce dernier ne peut plus surenchérir.

Un joueur peut passer son tour et rebattre ses cartes s’il se rend compte qu’il reste de perdre. Il abandonne donc le coup et perd sa mise. Il n’est toutefois pas obligé de montrer sa main. Par ailleurs, un joueur peut dire s’il ne veut ni relancer ni suivre. Il reste donc dans le jeu jusqu’à un moment donné pour voir si le jeu vaut le coup de faire tapis ou juste relancer volontairement. Pendant cette phase, le bluff tient tout son intérêt, car vous pouvez gagner la partie en faisant abandonner vos adversaires.

Les mains gagnantes

Peu importe la variante de poker joué, la main est constituée de cinq cartes. Voici les combinaisons de cartes qui vous permettront de remporter le pot. Il vous faut les mémoriser pour bien vous imprégner de l’aspect mathématique du jeu. En effet, il est important de penser aux cartes restantes que peuvent posséder vos adversaires. Si deux adversaires ont le même type de combinaison, on les départagera par la valeur des cartes. Par ordre décroissant voici par exemple, les trois premières et meilleures combinaisons au poker sont :

  • 10, J, Q, K et A de la même couleur.
  • 5 cartes de mêmes couleurs ou famille
  • 4 cartes de même valeur

Il faut également savoir qu’au poker, connaitre seulement les règles ne vous permettra pas de gagner. Il est également important de maitriser certaines stratégies.

vous pourriez aussi aimer