Comment devenir fossoyeur grâce à une formation ?

Ce métier reste mal connu, mais il nécessite une forme physique et mentale. Le travail de fossoyeur est assez pénible puisqu’il doit creuser des fosses, elles seront alors utilisées pour les urnes ou encore les cercueils. Opter pour un cursus spécial est un atout certain. Pour en savoir plus sur la formation de fossoyeur, il suffit de se rapprocher d’un site expérimenté dans ce domaine.

Un acteur incontournable du secteur funéraire

Il peut être un agent de la fonction publique et travailler pour le compte de la mairie. Le fossoyeur peut aussi être salarié d’une agence de pompes funèbres ou d’une entreprise prestataire. Longtemps, le travail du fossoyeur se faisait manuellement. Aujourd’hui, le recours à des engins mécaniques est désormais au rendez-vous. L’utilisation de ce genre d’engins est possible si vous obtenez un certificat (CACES). Cette formation de niveau 1 dure entre 15 et 20 heures et elle comprend différents modules. 

A lire également : Comment faire un ordre de mission ?

  • Pour exercer ce métier, les stages aident énormément à acquérir de l’expérience.
  • Les métiers du funéraire sont soumis à des obligations en matière de formations.
  • Celui de fossoyeur longtemps dévalorisé est désormais reconnu au travers d’une formation spécifique.

Aucun diplôme n’est requis pour exercer cette profession, mais il est obligatoire de suivre une formation dans les trois premiers mois de la prise de fonction. Elle se composera de plusieurs modules consacrés à la sécurité, l’hygiène, la psychologie, la sociologie du deuil, la législation et la réglementation funéraire. Le métier requiert certaines qualités, notamment la capacité de travailler en groupe et vous devez utiliser des engins mécaniques.

A lire en complément : Comment booster une publication sur Instagram ?

vous pourriez aussi aimer