Ces 6 amis partent en Peugeot sur les routes européennes

Trois équipages de jeunes Alréens (Auray, Morbihan) se sont engagés sur les routes européennes au volant de leurs Peugeot 205. Une aventure à la fois sportive, culturelle et solidaire qui pousse ces jeunes à s’engager sur les routes. Il s’agit d’un groupe d’amis d’enfance entre 20 et 22 ans qui vont former deux groupes de trois. Le leader du groupe, François Le Rouzic, étudiant et président de l’association Raid Hot Chili qui est à l’initiative de cette aventure. Après avoir réussi à motiver ses amis, il a pu acheter eux 205 GT. La première a couté 200 euros et la seconde 700 euros.

Un défi mécanique

Le troisième équipage de l’association les Raid de l’Hermine, s’est formé en novembre 2016. Il est composé comme suit : Alice Cottu, Antoine Béranger et Youen Priser, des amis du lycée. Sur le plan mécanique, l’équipe a dû apprendre à tout faire elle-même, des joints de culasse aux freins en passant par la distribution et la boite de vitesse. Selon le secrétaire de l’association, Antoine Pia (20 ans), c’est le garage peugeot eguilles qui leur a fourni l’essentiel des matériels dont ils avaient besoin pour l’aventure.

Un tour d’Europe pour la bonne cause

Le but de cette tournée européenne est sans doute pour venir en aide à certaines personnes dans le besoin. Dès lors, chaque équipage charge dans sa voiture du matériel scolaire, sportif et paramédical. Le week-end qui a précédé au départ de voyage, ils se sont rendus à l’Hyper U afin de collecter 110 kg de matériel solaire qui été par la suite réparti entre différents équipages. Que ce soit des cahiers, des crayons, des rames de papier, des gommes, des pansements, des feutres, mais aussi des dentifrices ou des ballons, plusieurs présents seront distribués sur la route aux enfants d’Europe de l’Est. À noter que c’est la première fois qu’ils font dans l’humanitaire, sauf pour Alice qui a eu à travailler en tant que bénévole.

Financements

Dans un premier temps, les équipages ont dû débourser plus de 5000 euros pour l’inscription auprès de l’organisation Europ’raid. Cela leur donne surtout le droit de faire du bivouac et d’avoir des repas du matin et du midi. Ils ont pu aussi compter sur la vente de vins, de bracelets et sur le démarchage d’entreprises dans le but de trouver des financements. Ils ont aussi fait de la vente de gâteau, et l’argent qui a été recueilli va permettre de faire face aux nombreuses réparations.

vous pourriez aussi aimer